Zsphere

Choix d’un CRM : que valent les études comparatives ?

20/12/2019 0:54 Par ZSphere







SI vous vous intéressez au sujet, vous n’êtes pas sans avoir lu des articles proposant une étude comparative des différents CRM existants sur le marché. Il est néanmoins bien difficile de savoir si on peut vraiment se fier aux critères et donc à la validité de ces analyses pour les raisons suivantes.

Choix d’un CRM : la vérité vient des autres

Nous constatons régulièrement chez ZSphere que peu de prospects se posent les bonnes questions pour s’en remettre au principe de la preuve sociale : si un nombre important de personnes ont fait tel choix c’est que ce choix est le bon. La vérité vient des autres car il est difficilement concevable que le grand nombre puisse se tromper.

Ce raccourci intellectuel n’est pas faux en lui-même. Mais cette peur du risque, fait la fortune d’éditeurs reconnus par le marché, qui ne sont généralement pas les moins coûteux et les meilleurs en terme de fonctionnalités et d’interface utilisateur !

La démarche du choix de Zoho, moins connu à ce jour en France, même si sa notoriété grandit fortement repose plutôt sur la rencontre avec un tiers de confiance qui a vanté son choix. C’est tout aussi rassurant d’autant que la suite Zoho est bien aussi utilisée par des millions d’utilisateurs dans le monde, ce qui garantit la pérennité de la solution !

Mais cela n’exclut pas la revue de quelques points décisifs pour la satisfaction de l’utilisateur final.

Evaluons le CRM selon de quelques critères bien choisis

Il ne faut pas se mentir, les années passant, il y a une vraie convergence fonctionnelle entre les différents solutions du marché. Difficile de ne pas trouver entre les uns et les autres des airs de famille. Analyser les fonctionnalités proposées c’est bien, prendre en compte les éléments annexes c’est mieux.


Où faut-il alors regarder pour ne pas se tromper dans le choix de son CRM ?


Nous vous proposons cinq critères d’évaluation :


  • La taille de l’équipe de développement et de support clients (pérenne ou pas)
  • L’intégration avec le reste du S.I (monde ouvert ou fermé, simple à connecter ?
  • La philosophie du fondateur de l’entreprise (objectif de revente rapide après valorisation ou souhait de satisfaire ses clients sur le long terme ?)
  • La qualité des prestataires assurant le déploiement du logiciel (ancienneté sur le marché, nombre de projets menés)
  • La liberté de sortie du contrat Cloud (frais de rétraction, remboursement des frais)

En conclusion : il faut s’informer sur les offres proposées par le marché, solliciter les personnes de votre entourage utilisant des CRM et bien passer l’application au tamis des questions soulevées ci-dessus. En prenant en compte ces différents éléments, vous maximiserez vos chances d’adoption du CRM par vos équipes et réduirez les risques.